. 

ACCUEIL
 
DELEGUES ET
ADMINISTRATION
 
  ADHERER AU MCF
 
FORUM
  L'ASSOCIATION  
STATUTS DU MCF   STANDARD DE LA MARANS
 
CHAMPIONNATS
RENCONTRES
 
HISTORIQUE
DE LA MARANS
  REGLEMENT EXPOS-CONCOURS
 
LES BAGUES
OFFICIELLES
 
 L' OEUF DE MARANS - ECHELLE DE COLORIS DU MCF   LES VARIETES
DE LA MARANS

 
LE LIVRE  
GENETIQUE
 
LES DEFAUTS 
SILHOUETTE
TYPE IDEAL

 
PETITES ANNONCES
DES MEMBRES

  LISTES DES ELEVEURS   CARTE MAPPEMONDE
DES
ELEVEURS

 
BULLETINS OFFICIELS  
SANTE
 
DOCUMENTS
ANCIENS
 

PUBLICATIONS
ET PRODUITS


AUTRES SITES
RECOMMANDES

 
SITES DE LA SCAF ET DE LA FFV
 
GLOSSAIRE
 
CONTACT
 
Sponsors partenaires  du MCF:


 
Votre emplacement de sponsor du MCF. Informations et conditions par mail : maransclubdefrance@marans.eu


LES DIFFERENTES VARIETES
DE LA MARANS

  Jeune coq Marans variété Froment

Jeune coq variété Froment



LES VARIETES OFFICIELLES DU STANDARD

Variété Coucou à camail argenté
Variété Coucou à camail doré
Variété Noir-uni
Variété Noir à camail argenté
Variété Noir à camail cuivré
Variété Froment
Variété Fauve acajou à queue noire
Variété Blanche
Variété Blanche herminée noir
Variété Bleu à camail cuivré

La Marans naine


AUTRES VARIETES SUSCEPTIBLES D'HOMOLOGATION

Variété Bleu à camail argenté
Variétés Doré saumonné et Argenté saumonné
Variété Splash (anciennement Blanc sale)


 

POURQUOI EXISTE-T-IL AUTANT DE VARIETES DE MARANS ?

 

Cette question de la grande diversité des coloris chez la Marans peut sans doute se poser. C'est une spécificité relativement singulière dans le milieu des nombreuses races pures de volailles existantes.

Explications:

1- Une richesse génétique obtenue par les nombreux croisements…

La situation de la Marans quant au nombre de ses variétés relève de circonstances consécutives à la naissance puis à l'amélioration de la race et que l'on peut expliquer plus facilement aujourd'hui par les deux thèses suivantes, lesquelles sont fondamentales et irréversibles dans la constitution de la race Marans:

- les poules locales originelles subissaient des croisements avec des Combattants Anglais de cette époque, lesquels arboraient plusieurs coloris ainsi que d'autres encore mais à l'état latent; à savoir très probablement des: Noir-cuivré, Froment, Fauve à queue noire et Saumon-doré, et même bleus cuivrés avec leurs pairs en argenté.

-Les poules Marandaises furent l'objet de nombreux croisements avec les différentes races asiatiques, très à la mode alors, lesquelles ont apporté d'autres gènes tels que l'emplumement des tarses, l'œuf "extra-roux" actuel, les autres coloris de plumages, directement ou à l'état latent dans les souches utilisées.

Les problèmes des standards, des coloris de plumages, des différentes variétés génétiques demeuraient très longtemps en panne d'études précises et compétentes de la part du Marans-Club de France et cela,  à une époque à laquelle la description fidèle des évènements nous est retransmise avec nombre de précisions dans les archives depuis 1929 et jusqu'en 1966.

Les défenseurs de la Marans d'alors, ne furent pas épargnés par les flottements et les maladresses qui ont sévi, de toutes parts, pendant la première moitié du siècle en matière de sélections génétiques.

Ainsi, le défaut de compétences en génétique des coloris de plumage, les fautes de croisements ou autres errements apparaissent assez clairement établis entre les lignes dans les documents précieux préservés par le MCF et ils expliquent naturellement que plusieurs variétés originelles étaient alors ignorées et non des moindres: véritables Froment, Fauve à queue noire encore à définir clairement, Blanc sale et Bleus etc.

Le fait est là aujourd'hui que:

La Marans est née de nombreux croisements, qu'il s'en suit l'existence d'une race bien établie et de plus en plus recherchée au niveau national et international et qui est déclinée génétiquement, depuis ses origines, en de nombreuses variétés "mathématiquement" et génétiquement irrécusables. Sur le plan de la logique, il nous est donc interdit à tout jamais de préférer tel coloris ou de condamner d'une quelconque manière tel autre coloris que les lois irrémédiables de la génétique nous ont alors imposé.

 

Ainsi et dans cette hypothèse, il conviendrait encore très logiquement de concéder, par exemple, au coloris de plumage "Blanc sale", appelé désormais "splash", toute la reconnaissance d'une véritable variété de couleur génétiquement stable. En effet, rappelons que l'existence des variétés bleues de nos volailles domestiques, coloris hétérozygote par excellence, s'avère parfaitement irréalisable en l'absence de la variété Splash, qui, utilisée seule est homozygote et pure à 100% !

La seule tare que l'on puisse attribuer au "Splash", c'est qu'il est esthétiquement rejeté et même refusé dans presque toutes les races dans lesquelles il figure naturellement alors que sur le plan scientifique et strictement génétique, il n'a jamais pu et ne pourra jamais être rejeté.

 

2- Une éternelle tendance des hommes à se différencier…

Nous devons aussi admettre que les éleveurs ont, de tous temps, cherché à se singulariser en s'attachant à travailler certaines variétés moins courantes ou hors des modes, tels certains coloris répandus avant la guerre puis délaissés après.

Cette inclination bien humaine est toujours d'actualité. Elle contribue à une certaine survie des variétés rares.

Il apparaît aussi que certains villages se mettaient en valeur par le choix de certains coloris plus que d'autres de la Marans; comme pratiqué autrefois par certaines ethnies, ce qui encourageait encore la diversification des variétés et non leur réduction. Cette situatioin perdure dans une certaine mesure aujourd'hui.

L'ignorance des éleveurs d'alors pour décomposer les variétés mystérieuses dites "rouge-fauve-saumonée-perdrix" par exemple n'a jamais empêché la préservation des souches Fauves et Froment…latentes et cependant noyées dans ce fatras que la nature a préservé…

Par la suite et depuis que des recherches sont suivies au sein du MCF, les souches pures de Froment et de Fauve à Queue Noire sont séparément travaillées comme il se doit et leurs progrès sont rapides, les termes "rouge" et "perdrix" sont récusés, "saumonée" est réservé aux deux types de Faverolles ou aux variétés dites Dorées dans certaines races ou chez certaines Marans non homologuées.

Nous remarquons enfin, à ce stade et par ce fait, que les progrès dans la sélection de la Marans Noir-cuivré semblent concluants car ils résultent d'une purification génétique progressive de certains défauts de la Noir-cuivré, à savoir notamment:
- l'élimination des impuretés issues du fauve, froment, ou autres saumon doré etc dans le Noir-cuivré
- l'élimination des sujets trop noirs voire totalement noirs, lesquels ne sont pas des Noir uni !
- la mise à l'écart des sujets Noir-argenté, Froment, Fauves etc…au profit d'autres selections pures les concernant.

En d'autres termes, en matière de diversité des coloris de plumage chez la Marans, il convient là encore de s'imprégner du fait incontestable que, d'une certaine manière, "c'est la Marans elle même qui nous a imposé ses lois" , à charge pour nous de préserver au moins l'essentiel sinon la totalité de son bagage génétique originel !


Variété Coucou à camail argenté
Variété Coucou à camail doré
Variété Noir-uni
Variété Noir à camail cuivré
Variété Froment
Variété Fauve acajou à queue noire
Variété Blanche
Variété Blanche herminée noir

Variété Noirà camail argenté
Variété Bleu à camail cuivré et Bleu à camail argenté
Variété Splash (Blanc sale)
Variété Doré saumonné et Argenté saumonné

La Marans naine


adhérez au MCF

ACCUEIL

HAUT DE PAGE

© (copyright) MCF 2001/2012
all rights reserved