. 

ACCUEIL
 
DELEGUES ET
ADMINISTRATION
 
  ADHERER AU MCF
 
FORUM
  L'ASSOCIATION  
STATUTS DU MCF   STANDARD DE LA MARANS
 
CHAMPIONNATS
RENCONTRES
 
HISTORIQUE
DE LA MARANS
  REGLEMENT EXPOS-CONCOURS
 
LES BAGUES
OFFICIELLES
 
 L' OEUF DE MARANS - ECHELLE DE COLORIS DU MCF   LES VARIETES
DE LA MARANS

 
LE LIVRE  
GENETIQUE
 
LES DEFAUTS 
SILHOUETTE
TYPE IDEAL

 
PETITES ANNONCES
DES MEMBRES

  LISTES DES ELEVEURS   CARTE MAPPEMONDE
DES
ELEVEURS

 
BULLETINS OFFICIELS  
SANTE
 
DOCUMENTS
ANCIENS
 

PUBLICATIONS
DU MCF
 

AUTRES SITES
RECOMMANDES

 
SITES DE LA SCAF ET DE LA FFV
 
GLOSSAIRE
 
CONTACT
 

 

Photos sous licence Creative Commons
type
 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr CC by sa

LA VARIETE
NOIR-UNI

  Marans Noir uni (M. Coquelle, Nancy 2001)

  Marans Noir-uni

Coq Noir-uni (expo de La Roche sur Foron 1999). Cette variété de Marans, introduite au standard en 1949, est particulièrement rare aujourd'hui, elle peut même être considérée comme quasiment disparue. Aucun témoignage n'explique sa naissance et pour certains, celle-ci peut demeurer enigmatique. Les sujets purs qui existeraient encore sont extrêmement précieux pour la race et devraient tous servir à la constitution de souches à divulguer. Il faut se garder de confondre les sujets "Noir-cuivré" ayant un grand excès de noir (d'apparence toute noire) avec les vrais sujets génétiques "Noir-uni" dont il est question et qui appartiennent à une autre famille génétique.

Il suffit de constater dans les différentes familles de coloris combien elle figure très haut dans la hiérarchie des dominances pour comprendre le niveau de difficulté que constitue sa reconstitution en cas de disparition totale des reproducteurs.
Dans le descriptif des couleurs du standard, la Marans Noir-uni est une des variétés les moins détaillées. On exige un plumage entièrement noir pour le coq comme pour la poule sans aucune plume blanche ou fauve qui sont les défauts de cette couleur.
Il n'y a pas d'impératif de lustre "vert scarabée" sur le plumage comme c'est le cas pour d'autres races noires, telles les Gauloise, Langshan ou l'Australorp...
La Marans Noir-uni, comme d'ailleurs la Noir-cuivré, peut comporter une quantité de mélanine (pigments noirs sur la peau, bec, ongles, tarses et le duvet) moindre que d'autres races comme par exemple la Langshan qui a pourtant contribué à sa constitution définitive dans les années 1890, mais en lui apportant d'autres caractères.
L'œil rouge-orangé est donc beaucoup moins facile à sélectionner pour les Marans Noir-uni, Noir-argenté et Noir-cuivré que pour toutes les autres variétés.
Si la sélection est suffisamment rigoureuse par élimination de ces défauts ainsi que des plumages "cailloutés blancs" (gènes pi/pi), on parvient sans trop de difficultés à obtenir une souche en quelques générations sans plume blanche rédhibitoire , et la maintenir à cette qualité sans trop de difficulté.
Un niveau optimum d'intensité des pigments noirs serait donc à rechercher et à maintenir dans un équilibre à peu près constant.
Les yeux rouges orangés correspondent au type des Marans d'origine et constituent, tout comme les tarses emplumés et surtout l'œuf "extra-roux", l'une des garanties fondamentales de pureté originelle de la race. Certains éleveurs ont émis des critiques, à propos du standard, affirmant que seules les poules aux yeux noirs pondaient des œufs "extra-roux". Or il y a bien longtemps que le contraire a été prouvé.
Pour en revenir à l'élevage de la Marans Noir-uni, toute confusion doit absolument être évitée avec les poules de la variété Noir-cuivré. Les éleveurs savent bien que dans certaines souches de Marans Noir-cuivré, il est fréquent d'obtenir des poules toutes noires quand la couleur cuivrée du camail s'est totalement estompée par un excès de noir mal maîtrisé
Si ces poules noires ne sont pas à rejeter systématiquement en tant que sujets de travail pour la variété Noir-cuivré, il est bien entendu interdit de les considérer comme des poules de la variété Noire unie.
Même dans le cas où ces poules Noir-cuivré trop noires sont utilisées avec un vrai coq Noir uni, il est impossible de parvenir au résultat espéré de la constitution d'une souche pure Noir-uni.
En effet, les nuances cuivrées du plumage peuvent disparaître aussitôt (récessives) et pour les poules noires obtenues par la suite, le contrôle visuel de leur pureté génétique en tant que Noir ou Noir-cuivré s'avèrera bien difficile.
Seul le génotype permet, s'il est adéquat, de commander une hérédité à 100% de sujets purs, coqs et poules, de la variété Noir-uni.

Il est difficile et surtout très maladroit par conséquent d'utiliser des Noir-cuivré en croisement avec un seul sujet Noir uni pour reconstituer toute une souche de Noir-uni car le gène "cuivré" s'exprime visuellement de manière souvent hasardeuse et capricieuse chez les poules.

Par contre, le caractère Coucou étant dominant (il est systématiquement visible au plumage s'il est présent, même à simple dose, dans le génotype) il est donc beaucoup plus facile comme nous l'avons vu précédemment, de constater sa totale disparition génétique au profit du simple génotype Noir uni que l'on souhaite recréer.

Les nombreuses souches de Marans Coucou-argenté mais aussi de Marans Noir-argenté existantes peuvent être mises à profit pour reconstituer plus facilement une souche Noir-uni ou pour les régénérer lorsqu'elles existent encore. En d'autres termes, il est indispensable de retrouver, ne serait-ce qu'un seul sujet, qui soit un véritable Noir uni pur.

Voir aussi le standard officiel de la Marans: coloris Noir-uni

 

Variété Coucou-argenté
Variété Coucou-doré
Variété Noir-uni
Variété Noir-cuivré
Variété Froment
Variété Fauve à queue noire
Variété Blanche
Variété Herminée

Variété Noir-argenté
Variété Bleu-cuivré et Bleu-argenté
Variété Blanc sale (splash)
Variété Saumon-doré et Saumon-argenté

La Marans naine


adhérez au MCF

ACCUEIL

HAUT DE PAGE