ACCUEIL
 
DELEGUES ET
ADMINISTRATION
 
  ADHERER AU MCF
 
FORUM
  L'ASSOCIATION  
STATUTS DU MCF   STANDARD DE LA MARANS
 
CHAMPIONNATS
RENCONTRES
 
HISTORIQUE
DE LA MARANS
  REGLEMENT EXPOS-CONCOURS
 
LES BAGUES
OFFICIELLES
 
 L' OEUF DE MARANS - ECHELLE DE COLORIS DU MCF   LES VARIETES
DE LA MARANS

 
LE LIVRE  
GENETIQUE
 
LES DEFAUTS 
SILHOUETTE
TYPE IDEAL

 
PETITES ANNONCES
DES MEMBRES

  LISTES DES ELEVEURS   CARTE MAPPEMONDE
DES
ELEVEURS

 
BULLETINS OFFICIELS  
SANTE
 
DOCUMENTS
ANCIENS
 

PUBLICATIONS
 PRODUITS

paiements
PAYPAL

AUTRES SITES
RECOMMANDES

 
SITES DE LA SCAF ET DE LA FFV
 
GLOSSAIRE
 
CONTACT
 
Sponsors partenaires  du MCF:


 
Votre emplacement de sponsor du MCF. Informations et conditions par mail : maransclubdefrance@marans.eu

Mise à jour le  25 février 2014

LA SILHOUETTE OU TYPE IDEAL DE LA MARANS A RECHERCHER

Coq Marans Noir-cuivré bien typé

 

Photos sous licence Creative Commons
type
 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr CC by sa 

A l'examen du standard officiel, certaines descriptions essentielles concernent les formes du corps en général ainsi que le cou et la nuque, le dos, la poitrine, les tarses, l'abdomen et même le bec…tous ces éléments contribuent au dessin précis du type à respecter.

Ces différents points du standard sont d'une grande importance chez la Marans au point de justifier ici qu'ils soient approfondis tout particulièrement dans cette description qui incarne la véritable silhouette à

rechercher chez la Marans.

Celle-ci représente pour elle une indéniable signature de la race, comme le sont encore la couleur de ses œufs ou l'emplumage de ses tarses.

 De cette silhouette particulière, se dégage l'expression d'ensemble provenant des types en présence lors des étapes successives de la création des Marans d'origine (croisements de Combattants anglais ou de poules asiatiques par exemple).

 
Les caractéristiques principales du type idéal de la Marans peuvent se définir par les quatres points suivants:

la forme du corps
la forme de la queue
la forme du bec
la taille et la posture des tarses

Vient s'ajouter enfin la présentation des différents défauts graves et intolérables dans le type recherché de la race.

 


 

LA FORME DU CORPS:

Dans l'ensemble, le corps, chez le coq ainsi que chez la poule, doit toujours se montrer assez puissant. Mais, cette notion chez la Marans, recouvre en même temps, plusieurs caractéristiques souhaitées toutes présentes à savoir:

-une poitrine large, non aplatie ni enlevée, plutôt proéminente.
-un abdomen bien ample.
-une hauteur sur pattes moyenne.
-une bonne largeur d'épaules, non étriquée.
-un cou lui aussi assez fort et long jusque vers la tête.
-des cuisses robustes.
-une queue forte à la base.
-un dos plutôt long qui donne de la masse.

 Le plumage, ne devant jamais être bouffant mais plutôt serré chez la Marans, permet d'éviter toute impression de lourdeur indésirable dans le type idéal à sélectionner. L'ensemble donne simplement l'impression d'une apparence de poule fermière solide et rustique.

Le dos un peu incliné doit donner au type un minimum de longueur à la forme du corps qui doit globalement s'inscrire dans un rectangle. Le dos chez les coqs se présente un peu plat, un peu long, et un peu incliné en arrière. Les poules ont cependant le dos plus horizontal que celui des coqs mais jamais trop court. Le shéma ci-après permet de visualiser ces divers éléments:

 

La silhouette recherchée doit symboliser, chez la Marans, l'un de ces
indéniables caractères constituant la "signature" de
la race…

 voir aussi le sujet sur le forum:  http://marans.editboard.com/9-selection-standard-type-racial-defauts-f15/le-bon-type-t1233.htm

LA FORME DE LA QUEUE

Les bonnes Marans (coqs et poules) présentent toujours une queue courte, inclinée à 45° par rapport à l'horizontale mais convenable encore jusque 60° au maximum. C'est l'inclinaison à 45° du standard qui est plutôt recherchée.

Au delà de 60°, par contre, la queue apparaît alors beaucoup trop verticale, le dos est bien souvent trop court et la masse minimum requise pour une bonne Marans est alors assez souvent déficiente.

Pour décrire les bonnes queues de Marans, il convient de réunir deux caractéristiques essentielles qui sont:

                -des rectrices bien fermées et plus courtes que la moyenne.

                -des faucilles plus courtes que la moyenne.

Concernant les poules, la queue est large à la base (s'accordant bien naturellement avec un corps que l'on souhaite plein), mais surtout elle doit se présenter assez courte et fine par la présence de rectrices serrées et non pas ouverte en éventail.
Il peut encore se présenter le type de "queue fendue" qui est un défaut grave.

 

LA FORME DU BEC

 Le bec aussi présente une forme typée qui tend à rappeler celui des races de Combattants originels ou encore, mais dans une moindre mesure, la forme des becs de rapaces.

Le bec doit être, comme l'indique le standard, fort et légèrement busqué c'est à dire ayant la mandibule supérieure cambrée ou arquée et lui donnant cette impression recherchée de puissance et de combativité qui est habituelle chez les vrais combattants.

 

LA POSTURE ET LA TAILLE DES TARSES

Il est important de maintenir les souches de Marans avec une taille de hauteur moyenne plutôt que le type élevé ou encore "enlevé" dû notamment à la présence de tarses trop longs. Le risque des tarses plutôt longs est encore de voir apparaître les autres défauts graves qui leurs sont quelquefois liés, c'est à dire:

                            -les pattes en X

                            -les pattes en O

                            -les pattes rapprochées, étriquées.

Cette taille des tarses évaluée dans le standard au dessous de la moyenne des races permet en effet de renforcer cette impression de force et de rusticité de la silhouette propre à la Marans.

Par ailleurs, cette conformation souhaitée peu haute des tarses va de pair avec une position des pattes bien écartées et bien plantées dessous un corps profond et large.

 

LES DÉFAUTS GRAVES A ÉVITER

Certes fort et robuste, le corps d'une Marans ne doit jamais présenter la conformation cubique avec le dos très court qui lui est corrélatif.

La forme du corps ne doit pas se montrer renversée en avant ou plongeante. La poitrine ne doit pas retomber ou chuter.

La ligne du dos plate inclinée ne doit donc surtout pas former le style "bateau" cintré, recherché dans d'autres races telles la Barnevelder par exemple.

La forme géométrique du corps ne doit pas s'inscrire dans un triangle dont le sommet se positionne au niveau des tarses. En effet, cette forme est caractéristique des sujets dits "enlevés" c'est à dire qu'elle recouvre une nette insuffisance de volume de l'abdomen d'une part et de la poitrine d'autre part.
De plus, la forme en triangle est souvent liée à la présence d'un dos incorrect , court si ce n'est en "bateau".

L'allure de la Marans ne doit pas se montrer haute sur pattes, ce qui peut donner ainsi à l'ensemble l'image d'une éventuelle fragilité de l'ossature non recherchée.

La queue des coqs ne montre jamais la présence de grandes faucilles courbées et retombantes telles les Bresse, Gauloise ou Leghorn qui l'imposent.
Au delà de 60°, les queues trop redressées, dites
queues verticales, sont souvent trop longues donc incorrectes mais surtout, les queues en "écureuil" (à plus de 90°), constituent un défaut très grave intolérable.
Ils semblent en outre souvent corrélatifs d'une forme du corps insuffisante en robustesse, avec quelquefois une tenue du corps plongeante ou un dos trop court.


adhérez au MCF

ACCUEIL

HAUT DE PAGE

© (copyright) MCF 2001/2010
all rights reserved