. 

ACCUEIL
 
DELEGUES ET
ADMINISTRATION
 
  ADHERER AU MCF
 
FORUM
  L'ASSOCIATION  
STATUTS DU MCF   STANDARD DE LA MARANS
 
CHAMPIONNATS
RENCONTRES
 
HISTORIQUE
DE LA MARANS
  REGLEMENT EXPOS-CONCOURS
 
LES BAGUES
OFFICIELLES
 
 L' OEUF DE MARANS - ECHELLE DE COLORIS DU MCF   LES VARIETES
DE LA MARANS

 
LE LIVRE  
GENETIQUE
 
LES DEFAUTS 
SILHOUETTE
TYPE IDEAL

 
PETITES ANNONCES
DES MEMBRES

  LISTES DES ELEVEURS   CARTE MAPPEMONDE
DES
ELEVEURS

 
BULLETINS OFFICIELS  
SANTE
 
DOCUMENTS
ANCIENS
 

PUBLICATIONS
ET PRODUITS


AUTRES SITES
RECOMMANDES

 
SITES DE LA SCAF ET DE LA FFV
 
GLOSSAIRE
 
CONTACT
 
Sponsors partenaires  du MCF:


 
Votre emplacement de sponsor du MCF. Informations et conditions par mail : maransclubdefrance@marans.eu




LE MARANS-CLUB DE FRANCE


 

Photos sous licence Creative Commons
type
 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr CC by sa.

Déclarée au Journal Officiel le 24 septembre 1929, l'association dite "Marans-Club de France", couvre tout le territoire national y compris les DOM-TOM, et peut recevoir les adhésions de membres des autres pays de la Communauté Européenne ainsi que des autres nations dont il fédère les clubs de la race.

L'un des buts majeurs, dès le commencement des travaux du MCF en 1929, était d'assurer l'expansion géographique de la Marans.

On peut aujourd'hui estimer que ce choix fut d'une grande importance dans le constat actuel d'essor remarquable de la race dans notre pays et à l'étranger.

Cependant le MCF est passé par de nombreuses étapes qui ont marqué son histoire ... et la route se poursuit.

Le MCF a pour objet :

Le MCF accompagne l'histoire de la race Marans depuis ses origines, ce qui a entraîné la conservation de témoignages précieux en notre possession la concernant. Sur ce point, nous pouvons reconnaître à la Marans, à l'encontre de certaines races, une remarquable connaissance de son histoire grâce à l'ancienneté de son Club spécialisé.

Repris en main en 1990 en complète léthargie, il compte aujourd'hui près de 540 membres cotisants, éleveurs de la vraie Marans historique, célèbre poule française de race pure dont les oeufs dits "extra-roux" sont les plus beaux et les plus foncés connus au monde.

Les souches originelles existant encore avec les caractéristiques de la race ont été retrouvées et sélectionnées depuis les quinze dernières années sous contrôle du MCF encadré par la SCAF. Elles sont disséminées sans mercantilisme, conformément à l'esprit du MCF.
Depuis ces dernières années, ont été remises au grand  jour des variétés non encore officiellement homologuées mais directement issues des souches originelles de Marans pures de la région d'origine, à savoir:  les Doré-saumoné et Doré-argenté, les Bleu-cuivré et Bleu-argenté, les Perdrix Maillées dorées et argentées, les Perdrix barré-crayonnées en doré et en argenté.
Ces souches pondent des oeufs extra-roux magnifiques et sont actuellement préservées avec soin.

Le MCF est affilié à la SCAF (Société Centrale d'Aviculture de France), à la FFV (Fédération Française des Éleveurs de Volailles), à l'Association Nationale des Juges Avicoles, organismes officiels de l'aviculture française.

Le MARANS-CLUB DE FRANCE est une association d'éleveurs selectionneurs, responsable et conservatrice, depuis ses origines en 1929, du Standard officiel de la Marans de race pure© ainsi que celui de son oeuf extra-roux unique au monde.

La forme et le coloris des oeufs sont eux aussi réglementés.

Le MCF est aussi fournisseur des bagues officielles inviolables et obligatoires pour tout sujet prétendant à l'appellation de race pure "La Marans"©, poule aux oeufs extra-roux.
Il est enfin l'organisateur agréé par la SCAF pour les
Championnats de France et internationaux officiels de la Marans.

Le nom: " La Marans de race pure"© est déposé et protégé par le MCF auprès de l'INPI.

 Les oeufs extra-roux de la Marans

Photos sous licence Creative Commons
type
 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr CC by sa.

            Les archives et le registre des délibérations du Marans Club de France, nous ont permis la mise au point de cet historique condensé:

            1929            Création du MCF

            Le 12 Septembre 1929, Le Marans Club de France a été créé à l'hôtel de la Direction des Services Agricoles de la Charente Inférieure à La Rochelle. Le comité directeur se compose de :

                        Mr BOUYER                    Président
                        Mr ROUX             Vice-président
                        Mr JOUINEAU            Vice-président
                        Mme ROUSSEAU, Mrs VERY, VIOLET et WAROCQUIEZ
                        Mr BOUËT                       Secrétaire

            1931            53 membres cotisants

            Les standards provisoires sont approuvés le 2 Avril 1931.

            1931 à 1939

            Mr BOUYER  reste président du M.C.F., quelques modifications parmi les membres du comité directeur.
            Un numéro de "l'Aviculteur Français" du 1er juin 1931 sert de support de propagande à la Marans. Il est édité à 5000 exemplaires et financé par les offices agricoles des deux départements (Charente et Charente Maritime).

            Le M.C.F. participe à des comices agricoles.
            Exposition à Lille (80 Marans présentées), à Paris, à Nantes, à Lyon, La Rochelle, etc..
           
Le règlement du concours du "Plus bel œuf" est adopté.
           
Obligation de baguer les sujets à partir de 1933.
            Discussions sur le thème "
pattes emplumées" ou "pattes lisses".
            Recherche de plus d'homogénéité de la race dans chaque variétés entre elles.
            Participation à l'exposition d'Aviculture de La Rochelle du 7 au 11 Avril 1939.

 

            1940

            La couverture du journal RUSTICA ( n° 21 du 26 mai 1940 ) est alors consacrée à la" Marandaise".

            Seconde Guerre Mondiale.

            1944            Louis SERRE appelle les éleveurs à ne pas renouveler les erreurs du passé:

 «Jadis, nous avions sacrifié les races de Barbezieux, La Flèche, Le Mans, Crève-cœur, qui ont fait la gloire de la cuisine et de la bonne chair française, mondialement réputée, pour sourire aux nouvelles venues d'Amérique. Allons nous aujourd'hui sacrifier nos Bresse, Gâtinaises, Faverolles, Marans, Gournay, Bourbonnaises, Bourbourg, Caussade, Gelines de Touraine, Caumont et tant d'autres sur l'autel consacré au culte des races anglo-saxonnes?»

            1946            «Le Marans Club reprend son activité interrompue par les dures années de guerre».

            Mr DERAZE est Président, Vice-président Mr PETIT, Mr BACHELIER Secrétaire.
            Parmi les personnes présentes aux réunions, on note Mr Pierre HAREL, Président de la Société Avicole Aunis Saintonge, Mr PICARD, Directeur des Services Agricoles.
            Figurent à l'ordre des priorités :
                                                - recruter le maximum d'adhérents.

                                                - faire connaître la race.

                                                - sélectionner pour la couleur et la grosseur de l'œuf, améliorer la ponte.

Citons le registre : «L'amélioration et la sélection constante de cette magnifique race régionale dont les qualités de pondeuse, jointes à la beauté exceptionnelle de ses gros œufs roux doivent lui mériter dans les prochains jours une toute première place dans le cheptel national avicole».
            Citons encore :
«Le Marans-Club met en garde les amateurs de cette race contre une certaine presse tendant à faire admettre qu'il suffit d'avoir des œufs roux pour avoir des volailles Marans. Il existe un standard de cette race qui est très bien défini».

Le 24 Octobre 1946, Mr PICARD, Directeur des Services Agricoles de la Charente Maritime déclare :

«Depuis un an, nous essayons en vain par des articles dans les journaux … de déceler dans la région des éleveurs sérieux de la race Marans et nous sommes obligés d'avouer … que nous n'avons rien trouvé parce qu'il n'en existe pas. On trouve des éleveurs de poules hétéroclites pondant des œufs roux et quelques éleveurs qui possèdent des sujets de race pure mais n'ayant jamais été sélectionnés … En résumé, dans la région, aucune lignée de Marans n'existe vraiment».

Mr Pierre HAREL déplore le mauvais état sanitaire des animaux présentés aux expositions. Il demande davantage de rigueur et de soin apportés aux reproducteurs dans les élevages.

            Naissance de l'idée d'une coopérative qui prend la dénomination de CECAM (Centre Coopératif Agricole Marandais) établi à Dompierre (17) et dont l'objet est le suivant :

            1) Fournir à ses membres des produits sélectionnés de la race Marans nécessaires à leur élevage.
            2) Mettre en œuvre les moyens d'étude et de sélection de la race Marans.

            1947            La fixation des standards est évoquée mais remise à plus tard.

            Mr DERAZE, Président
            Mr BACHELIER, Vice-président
            Mr HAREL Pierre, Vice président

            Le CECAM travaille sur 4 variétés: Coucou-Argenté, Coucou-Doré, Blanche, Noir-Cuivré.

 

            1948            Mr LIET, Président            Mr BOUËT, Secrétaire, trésorier.

            1949            La variété Noire dite "sans collerette" est admise au standard.

            1950            Echelle officielle du coloris de l'œuf.

            Calendrier des expositions:            Lille, Rennes, Paris, Bordeaux, Lyon, Niort, La Roche-sur-Yon, Nantes.

            1951

            Calendrier des expositions:            Caen, Vichy, Strasbourg, Poitiers

            1952            Calendrier des expositions: Nantes, Metz, Loches, Toulouse, Paris, Niort, La Roche-sur-Yon, Thouars, Nice.

            Mention d'un "livre d'or de la Marans" retraçant le lignage des sujets d'élite de la Marans (introuvable dans les archives).

            Mr PICARD, Directeur des Services Agricoles : «Il n'est pas possible de préciser quoique ce soit au point de vue du standard jusqu'à nouvel ordre, tant que les travaux génétiques ne seront pas terminés».Les standards provisoires restent donc en vigueur.

            1958            Constitution d'un répertoire d'adresses fourni à toute demande de renseignements.

            Mr LIET, Président,
            Mr CORDIER – PELLEREAU – Melle CLOCHARD, Vice présidents,
            Mr BACHELIER , Secrétaire Trésorier (Mr BOUËT décédé).

            Le Centre de LAGORD (C.E.C.A.M.) existe encore en 1958 mais il ne va pas tarder à péricliter car les Marans du Centre laissent à désirer notamment pour la couleur des œufs et l'état sanitaire.

            1959            La Marans, convoitée par le milieu industriel...

            Débat animé concernant l'examen du maintien des standards. Mr CORDIER, affirme «qu'il s'impose de croiser la Marans avec d'autres races meilleures pondeuses, tout en y conservant le but initial: le maintien de l'œuf roux».

            A l'assemblée générale extraordinaire du 30 Juillet 1959 est décidé, de créer, au sein du Marans-Club, 2 sections:

Section A:   Industriels (éleveurs possédant au moins 300 reproductrices de race pure ou 50 coqs Marans pour croisement ponte et chair).

Section B:  Amateurs, élevages fermiers (à des fins familiales).

            Mlle CLOCHARD, vice présidente s'oppose avec vigueur et «…trouve que les intérêts de l'élevage fermier sont lésés du fait que ce dernier n'a pas été prévenu de la modification des statuts…» et demande l'annulation de l'Assemblée générale, ce qui est refusé.

            1960

            Mlle CLOCHARD est suspendue dans sa qualité de Vice-présidente,
           
La section A est mise en place,
            Un appel est lancé aux éleveurs de croisements industriels à base de Marans afin qu'ils adhèrent,

            Editions de cartes postales Marans Blanche et Marans Coucou.

            1961

            Edition d'une carte postale en couleurs (plateau d'œuf), les oeufs de cette époque étaient retombés au niveau de couleur 4, au mieux, sur l'échelle colorimétrique du MCF.
            Création d'une catégorie "producteurs d'œufs extra roux" de la Marans et de ses croisements.
            Etant donné le manque cruel de documentation photographique, un appel est lancé à tous les membres du M.C.F. pour la réalisation de photos de sujets ou d'élevages.

 

            1963             13 adhérents.            Mr BACHELIER, Président (suite au décès de Mr LIET).

            A l'occasion de l'A.G. du 1er juin 1963, chaque éleveur présent déclare que leur production ne suffit pas aux demandes et que l'écoulement des produits ne pose aucun problème.

            Monsieur MEURAUD, représentant la Direction des Services Agricoles de la Charente Maritime souligne que, «…sans les soins apportés par la section B (amateurs) et les prix qu'elle remporte aux expositions, la connaissance de la race Marans serait peu propagée, …mais que d'autre part si la production de la section A (industriels) n'était pas là pour répondre à la demande, la section B deviendrait une charmante section honorifique».

            1964

            Démission de Mr SIGNAC qui, par une lettre, souhaite que seuls soient admis au M.C.F. les éleveurs sélectionneurs
            de race pure.
            Standard :
«les tarses sont tolérés gris et plus foncés pour la variété Noir Cuivré».
           
Le principe de l'homologation des élevages est supprimé à l'unanimité.
            La demande en œufs extra-roux est croissante.

            1965

Implantation de panneaux sur les accotements des
routes nationales 137 et 138 ter :
"Marans, capitale de la poule aux œufs extra roux"

Panneaux implantés à l'entrée de Marans en 1965

            Longue correspondance avicole entre le président BACHELIER et Mme Germaine JOLIOT, éleveur amateur de Noir Cuivré, à Bellefontaine (91).
            Mme JOLIOT effectuait un travail de grande valeur. Elle recevra le Mérite Agricole à l'âge remarquable de 100 ans et comptera encore parmi les membres du MCF restructuré après 1991.
            Ses témoignages écrits, ses archives personnelles sur le MCF seront une aide précieuse dès 1991.

            1966            Editions de cartes postales (Marans, Capitale de l'œuf roux).

            Dernière Assemblée Générale : 30 Avril 1966.
            Mr BOUGRAIN DUBOURG, Président,
            Mr CORDIER, Vice président,
            Mr BOUSSIRON, Vice président,
            Mr PRIOUZEAU, Trésorier,
            Mme PRIOUZEAU, Secrétaire.

Il est noté que:

            1-  la variété Blanche est en nette régression.
            2-  la variété Noir-Cuivré est difficile à fixer en raison de son standard.

Si la sélection et la promotion de la Marans a rencontré autant de difficultés, c'est en partie à cause des dissensions alimentées par un standard aux modifications toujours annoncées mais jamais réalisées. Les lois de transmissions de certains caractères propre à la Marans n'étaient pas encore assez développées, si bien que ce travail effectué sans repères favorisait conflits et divisions.

            3-  la variété Coucou-Argenté est de plus en plus demandée.
Comme l'atteste un courrier archivé, un lot de un coq et dix poulettes de variété Coucou-argenté provenant de l'élevage de Mr BOUSSIRON, est expédié à la demande de Madame DE GAULLE, première dame de France, à destination de sa basse-cour de COLOMBEY LES DEUX EGLISES.

            4-  la demande en coq Marans destinés à assurer des souches de croisements est de plus en plus forte.
Exposition de Londres : 40 sujets Marans exposés.
Mission officielle soviétique en visite en France, pour laquelle Mr BOUGRAIN DUBOURG est spécialement chargé d'organiser le programme de visite notamment à Marans –«laissant espérer de futurs échanges pour tous». Voir ci-après ce qu'il en advenait.

 

            Période de 1967 à 1991

            Le registre des délibérations du MCF s'arrête au 30 Avril 1966.

Au delà de cette date, nous ne retrouvons en archives que les courriers d'éleveurs adressés au siège social qui témoignent de la vie de l'association. Pas de cotisation ?pas de membres, pas de trésorerie.
            Un courrier de Juillet 1968 fait état de 175 poulets de race moscovite pondant plus de 220 œufs par poule envoyés au Président Patrice BOUGRAIN-DUBOURG, dans le but d'effectuer des croisements régénérateurs avec la Marans lesquels se sont avérés totalement négatifs : catastrophe au niveau de la couleur de l'œuf et assombrissement de la couleur des yeux.
            Pendant toute cette période, un nombreux courrier témoignant de l'intérêt toujours grand des éleveurs de Marans, a permis au président du MCF d'accumuler une liste comprenant les adresses de nombreux sympathisants et éleveurs recherchant des reproducteurs.
            A cette époque, les Marans de la variété Noir-cuivré n'accèdent que très rarement aux plus hautes récompenses dans les expositions (GPH ou GPE).

            Dans les années 80-90, de nombreux contacts ont été pris avec Mr BOUGRAIN DUBOURG notamment des éleveurs passionnés du Nord de la France qui ont su le convaincre de la nécessité de rendre vie au club en contactant toutes ces personnes intéressées par la Marans.
Courant 1990, c'est alors Serge DEPREZ de Ohis dans l'Aisne, et son équipe, qui proposera enfin avec succès ses services pour remettre sur pied le MCF en léthargie.

            1991

            Le 19 Janvier, sur proposition de Monsieur BOUGRAIN DUBOURG, l'Assemblée du M.C.F. réunie à Ohis (02) élit :

Monsieur DEPREZ Serge            Président,
Monsieur LIEDTS Michel             Trésorier.

Conformément aux statuts, le siège social de l'association est déplacé au : 12, rue de l'église à OHIS – (02500), domicile du nouveau Président.

            La nouvelle équipe du M.C.F. était persuadée de la légitimité et de la force de valeurs telles que l'identité, le terroir, le respect de l'animal, mais aussi la connaissance des lois génétiques et appliquées à de rigoureuses méthodes de sélection.

            Ces valeurs ne pouvaient s'établir que sur un travail sérieux et de longue haleine, en reconstituant les souches éparpillées, en faisant une recherche historique précise, en se rapprochant des meilleurs spécialistes, (en génétique notamment), en renouant le dialogue avec la S.C.A.F, en constituant une documentation et en s'attelant à la tâche.

            Mr André DUSSUD, alors Président de la Société Centrale d'Aviculture de France nous conforte dans notre idée d'apporter des modifications au standard, toujours annoncées de manière récurrente dans le livre journal du MCF depuis 1929 mais jamais réalisées, puisque certaines découvertes sur la génétique n'avaient jamais été comprises.
Evidemment, il n'était pas question de tout bouleverser mais d'éclaircir quelques points essentiels qui mettaient en échec les éleveurs et nuisaient à la réputation de la variété Noir-Cuivré et de celles qui allaient devenir des Froment et des Fauve.
            La nouvelle équipe avait compris alors que l'exploitation de la Marans éteinte chez les professionnels passerait désormais par le biais du recrutement du plus grand nombre possible de petits éleveurs, lesquels conserveraient et amélioreraient les souches.
            En effet, rappelons à cet égard que, dès 1963, Mr MEURAUD représentant la Direction des Services Agricoles de Charente Maritime, déclarait déjà que «seuls les soins apportés par la section B du Marans Club de France (les éleveurs amateurs) et les prix qu'elle remporte aux expositions, assuraient la propagation de la Marans».

C'est ainsi qu'en retrouvant les adresses de très nombreux éleveurs répartis sur la France entière et même notamment en Belgique et qui écrivaient au siège social du M.C.F. à la Noue qu'un bulletin n° 0, fut expédié en novembre 1991 afin de permettre leur rassemblement.
Dès-lors, 120 éleveurs répondirent à cet appel en adhérant et permirent les fondements d'un renouveau du MCF.

            1992            Le MCF renaît par les cotisations enfin versées par ses membres. Il compte 140 adhérents.

            Premier Championnat de France à ROCHEFORT SUR MER.

Le bulletin N° 1 paraît en Mai 1992 avec la liste des adhérents du M.C.F. à jour de leur cotisation et des variétés élevées, ainsi que la liste des délégués régionaux.

            Un premier championnat de France est relancé à Rochefort sur Mer, pour marquer la volonté de l'équipe dirigeante de renouer avec le berceau d'origine de la Marans mais il sera aussi "tournant", c'est à dire visitant chaque année une région différente puisque la Marans est répandue sur tout le territoire, voire au delà.

            Le logo du M.C.F. est réactualisé dans la ligne de ce qui a toujours existé, c'est à dire insistant sur la couleur exceptionnelle de l'œuf et l'aspect de la Marans.
            Un tampon M.C.F. ainsi qu'un auto-collant viennent renforcer l'identité de l'association

            Un service de fourniture des bagues officielles est mis en place.

            Le MCF étudie et entreprend des recherches sur la variété Coucou-argenté qui fut longtemps la plus répandue.

            L'équipe du M.C.F. souhaite reprendre contact avec le Marans-Club Anglais.

 

            1993

            150 adhérents.            Championnat de France à CAMBRAI

            Une carte de coloris des œufs est établie, dite "échelle colorimétrique" du MCF (important outil de travail pour fixer des repères).

            Le standard, modifié après de fructueux contacts avec Marylène Le Goff, juge avicole, et la volonté de Jean Claude Periquet de se référer aux Clubs spécialisés, est adopté définitivement et entériné par la commission des standards.

            Le MCF poursuit ses recherches sur la variété Noir-Cuivré et écrit un article essentiel sur la Marans Froment qui vient éclairer des années d'obscurantisme.

            Le 2ème championnat de France de la Marans et de son œuf a lieu à CAMBRAI ainsi que l'Assemblée Générale du MCF:

            Mr DEPREZ Serge, Président,
            Mme LE GOFF Marylène, Vice Présidente,
            Mr LE GOFF Joseph, Vice Président,
            Mr MAUFROY Bernard, Vice Président,
            Mr LIEDTS Michel, Trésorier.

            1994

            190 adhérents            Championnat de France en AVIGNON.

            Le MCF complète ses recherches sur la Froment et adjoint la variété Fauve à Queue Noire.

            André DUSSUD porte à notre connaissance une étude réalisée sur la Marans dans le journal "La vie à la campagne" de 1931 où sont publiées les plus anciennes photos connues de Marans. Cet article est publié dans son intégralité par le MCF.

            1995

            210 adhérents.            Championnat de France à TOULOUSE.

            Publication d'un "Spécial Marans Blanche" variété reconstituée depuis plusieurs années entre autres par Mr Jean Veret ou encore Mr Etienne Coti.

            Le M.C.F. est à nouveau présent sur le Salon de l'Agriculture de PARIS. Des poussins sont demandés, parfois par milliers, pour la France, l'Afrique et les Dom Tom, et ne peuvent être fournis.

            A la suite de "La Marans Blanche", le MCF termine son étude sur les variétés en publiant un article consacré à la Marans Naine.

            Des Prix d'Honneur, et même des Grand Prix d'Exposition, sont à nouveau décernés à la Marans dans différentes expositions.

            1996

            250 adhérents.            Championnat de France à NEVERS.

            Des éleveurs professionnels s'intéressent à nouveau à la Marans et contactent le M.C.F.

            1997

            265 adhérents.            Championnat de France à COLMAR.

            Le service des bagues est géré avec rigueur par le trésorier: Michel LIEDTS.

            La mise en place des délégués régionaux se poursuit.

            1998

            309 adhérents et 6100 bagues officielles distribuées.

            Championnat de France à CHÂTELLERAULT.

            "Nationale Volailles"; 200 Marans sont exposées.

            Le travail du MCF commence à être reconnu des différentes instances officielles avicoles.

            Lors de l'Assemblée Générale: mise en conformité des statuts avec la loi de 1901. Election d'un Conseil d'Administration de 12 membres.

            Le Vice Président du Conseil Général de Charente, Jean HAREL, et le Vice Président du Conseil Régional Poitou Charente, Louis MALLET, tous deux éleveurs et adhérents, constatant le très bon fonctionnement du M.C.F., souhaitent associer les instances régionales à l'avenir de la Marans. L'idée d'un championnat Européen à Marans en 2000 est adoptée à l'unanimité.

La rédaction du livre consacré à la Marans, un poster et l'édition de cartes postales sont décidés.

Dès lors, une grande partie des objectifs que l'équipe du M.C.F. depuis 1991 s'était fixée est en passe d'être réalisée puisque les moyens mis en œuvre seront, cette fois, à vocation économique, qualitative et culturelle.

            Naissance du Marans Club Allemand en Septembre 1998 dans le respect des principes et du standard, avec la volonté de travailler en étroite collaboration.

 

            1999

            380 adhérents            12 000 bagues officielles sont livrées aux membres.

            Championnat de France à la ROCHE SUR FORON :
Une exposition de 90 sujets pour la seule Marans Noir-Cuivré et une présentation d'œufs extra roux exceptionnelle.

            Les idées lancées à Châtellerault se concrétisent :

Pour conforter la démarche qualitative nécessaire à la renaissance d'un artisanat avicole de qualité, tant dans le berceau d'origine que sur tout le territoire national, des commissions d'étude se mettent en place avec l'Institut de Recherche sur la Qualité Agroalimentaire de Poitiers, avec le soutien et l'action efficace du Département de la Charente Maritime, de la Région Poitou Charente, du Parc Interrégional du Marais Poitevin et du Président de la Société Avicole d'Aunis Saintonge.

La Chambre d'Agriculture, la Ville de Marans avec son maire Mr BOUCHEREAU, s'impliquent dans ce projet et souhaitent d'ici 2002, sur une idée engagée par Jean HAREL, la création d'un Conservatoire de la Marans.

            Les réunions se multiplient. Le Président du M.C.F. souligne la dimension nationale, voire Européenne de la Marans.

            Une affiche pour le championnat Européen de Marans 2000 est réalisée en collaboration avec tous les partenaires. Elle est diffusée largement auprès des membres du M.C.F., au salon de l'agriculture et dans les régions.

 

            L'année 2000 et l'avenir…Championnat d' Europe à MARANS.

Le seuil des 400 adhérents du MCF est nettement dépassé à la fin 2000.
Ainsi, le MCF est le plus grand club français spécialisé dans une race de volaille de race pure.

            La presse nationale s'intéresse au phénomène Marans au travers de nombreux articles versés aux archives du M.C.F.

            Le championnat 2000, avec le record battu de plus de 400 volailles Marans, magnifique succès pour la race, a marqué un tournant important pour le MCF avec la diffusion du livre, du poster, des cartes postales et un grand panneau d'exposition.

            Le MCF réaffirme, quant à la sélection de la Marans, le refus absolu de tout croisement et le respect du phénotype, tout en préservant la couleur de l'œuf et les coloris de plumage.

            Il informe et encourage ses éleveurs à travailler pour obtenir une diversité génétique de plus en plus importante et lutter ainsi contre les effets éventuellement néfastes de la consanguinité.

            Les membres du M.C.F., au travers du projet de Conservatoire, souhaitent, au delà de la conservation de la race, soutenir sa relance et sa réimplantation tout en s'assurant de la maîtrise de ce développement. Il est ainsi hors de question de se lancer dans une démarche productiviste ou déraisonnée.

            Le bien être de l'animal, le respect de l'environnement et la qualité de la production en dépendent.

            Le présent site internet du MCF est né avec le nouveau millénaire le 1er janvier 2001 ; il permet la réception de messages réguliers en provenance de France et des autres nations de la planète, en Europe, en Afrique, en Asie, au Canada, en Australie ou aux USA... Il contribue à la progression du nombre des adhérents et à une information exhaustive et honnête au profit des amateurs de la Marans, en France et en dehors de nos frontières.


Progression des membres du MCF depuis 1991:

Depuis 1991, année de la reprise du Marans-Club de France par l'équipe actuelle, la progression du nombre d'adhérents est positive et régulière.

Cet affermissement, conforté encore en 2001, fait du MCF, à près de 520 membres en fin 2005, le plus important club français spécialiste d'une seule volaille de race pure.

Le nombre des membres à jour est de 577 en janvier 2010...

 adhérez au MCF...

ACCUEIL

HAUT DE PAGE

© (copyright) MCF 2001/2010
all rights reserved