. 

ACCUEIL
 
DELEGUES ET
ADMINISTRATION
 
  ADHERER AU MCF
 
FORUM
  L'ASSOCIATION  
STATUTS DU MCF   STANDARD DE LA MARANS
 
CHAMPIONNATS
RENCONTRES
 
HISTORIQUE
DE LA MARANS
  REGLEMENT EXPOS-CONCOURS
 
LES BAGUES
OFFICIELLES
 
 L' OEUF DE MARANS - ECHELLE DE COLORIS DU MCF   LES VARIETES
DE LA MARANS

 
LE LIVRE  
GENETIQUE
 
LES DEFAUTS 
SILHOUETTE
TYPE IDEAL

 
PETITES ANNONCES
DES MEMBRES

  LISTES DES ELEVEURS   CARTE MAPPEMONDE
DES
ELEVEURS

 
BULLETINS OFFICIELS  
SANTE
 
DOCUMENTS
ANCIENS
 

PUBLICATIONS
DU MCF
 

AUTRES SITES
RECOMMANDES

 
SITES DE LA SCAF ET DE LA FFV
 
GLOSSAIRE
 
CONTACT
 

 
Photos sous licence Creative Commons
type
 http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/deed.fr CC by sa

LA VARIETE FAUVE A QUEUE NOIRE

 

  

La Marans Fauve à queue noire ainsi que la Marans Froment sont deux coloris qui comportent des liens étroits, autorisés entre autres par leur appartenance à la même famille sur le plan génétique.

Pour être cohérent et précis, on ne doit toujours parler que de Marans Fauve à queue noire(FAQN) et non pas simplement Fauve même si génétiquement il existe plusieurs types de Fauve à queue noire.

En effet le terme Fauve, utilisé seul, correspond généralement à un type génétique bien précis, celui de l'Orpington par exemple, c'est à dire fauve plus clair très uniforme et sans aucune trace de noir, lequel devrait être qualifié de "Fauve uni", pour être correct. 

Ce coloris Fauve uni, génétiquement plus complexe (et de fait difficile à croiser avec un autre), n'existe pas chez la Marans qui ne comporte apparemment pas l'ensemble des  facteurs génétiques responsables de ce coloris uni.

 

Il est bon de rappeler en effet que l'ordre décroissant de dominance des variétés les plus importantes de la Marans est donc le suivant :

NOIR-CUIVRE >, FROMENT >, FAUVE.

Par conséquent, il est ainsi plus facile de comprendre que d'un parquet de reproducteurs Noir cuivré par exemple (lorsqu'il existe une certaine impureté génétique en son sein bien entendu) peuvent apparaître des sujets de couleur Froment et même des Fauves, certes plus ou moins réussis mais cependant souvent utiles.
L'inverse est mathématiquement impossible. Puisque le caractère Noir-cuivré est dominant, il apparaîtrait en effet visuellement au plumage s'il devait être présent dans le bagage génétique d'un sujet considéré, Fauve ou Froment.

De même, un parquet de reproducteurs Froment peut donner naissance à des sujets Fauve, ce qui prouve sans le moindre doute que de tels ascendants Froment sont impurs puisque véhiculant à l'état latent des gènes récessifs responsables de ce coloris Fauve à queue noire.

Par ailleurs, on peut affirmer très simplement et de manière théorique qu'un véritable parquet de reproducteurs Fauve à Queue Noire (obtenu à l'issue d'une sélection correctement soutenue pour cette couleur) ne peut plus engendrer de sujets Froment et encore moins de jeunes Noir-cuivré ou encore de sujets Coucou ou Noir-uni etc.

Les risques de voir apparaître les coloris classiques connus de la Marans à partir de véritables sujets Fauve deviennent théoriquement nuls. Seul le facteur génétique responsable du plumage blanc peut apparaître éventuellement (dans n'importe quelle famille génétique d'ailleurs) car il agit très différemment. Voir ce sujet dans: la Marans Blanche.

 

La variété Saumon-doré, elle aussi, pourrait théoriquement y voir le jour. Celle ci existe bien chez la Marans depuis toujours mais se trouve depuis toujours très rare ce qui est bien dommage.

Concernant les erreurs de sélection commises, pendant des décennies, les véritables coqs Froment purs qui apparaissaient très ressemblants à des Noir cuivré ont été souvent écartés, à tort et par ignorance, de la sélection qui les concerne, c'est à dire la véritable variété génétique "Froment". Ces coqs Froment, généralement confondus avec des Noir-cuivré venaient de temps à autres, de toute évidence et le constat en a été fait, bâtarder les souches Noir-cuivré. Celles-ci donnent naissance, aujourd'hui encore, à de jeunes sujets Froment …. mais aussi à des Fauve à queue noire.

Dans le même temps, les coqs Fauve quant à eux (ou "rouges" disait-on parfois), furent associés par erreur à de véritables poules Froment, lesquelles apparaissent passablement fauves pour les profanes. Le coloris de ces poules étant génétiquement dominant ; celui-ci réapparaît sans cesse ; c'est alors le cercle vicieux d'une sélection erronée et bâtardée, mais cependant enfermée au sein d'une même famille génétique à l'intérieur de laquelle elle ne sort jamais !
Cette sélection bâtardée de Fauve avec du Froment ne peut donc jamais aboutir à un résultat stable dans une variété de couleur que personne n'a jamais su nommer comme il aurait fallu…

Ce phénomène explique par conséquent l'ancien nom aberrant de "ROUGE (ou jaune)–FAUVE–SAUMONEE–PERDRIX" pour une variété de Marans qui dans la réalité n'est constituée que de reproducteurs éternellement dépareillés : Des coqs rouges (ou fauves), des poules plus ou moins Froment, expliquant les termes erronés de "fauve-saumonée" et de "perdrix", soit par le léger dessin du plumage des poules ou peut être encore par le miroir brun sur l'aile des coqs Froment.

Par conséquent, il convient dès lors de trier et isoler les reproducteurs Froment ainsi que ceux qui relèvent de la variété Fauve à queue noire ; c'est à dire faire en quelque sorte, ce qui n'a jamais été correctement appliqué à l'origine.

La sélection des sujets fauves actuels avec eux mêmes, et surtout pas en toute confusion avec les froments, devrait permettre d'y voir bien plus clair, génétiquement parlant, avec le cheptel de reproducteurs dits actuellement Fauve à queue noire.

 

LA SELECTION DES MARANS FAUVE                    

 

A PROPOS DES COQS :

Il est très facile de reconnaître dès le plus jeune âge les vrais coqs Fauve dont la couleur fauve-rouge est assez soutenue sur tout l'ensemble du corps. Seules les extrémités (rémiges et caudales) sont plus ou moins noires à l'inverse des coqs Froment dont la poitrine et les dessous sont noirs. Dans les deux cas, les camails cuivrés et semblables ne peuvent pas être sérieusement différenciés l'un de l'autre. 

Cependant, si la plupart de ces coqs FAQN se montrent plutôt stables en coloris, certains plus rares se montrent un peu plus clairs et même d'autres, plus rares encore pourraient être qualifiés de "rouges".

 

A PROPOS DES POULES :

Nous avons vu que les poules Froment ne sont pas uniformes en coloris sur l'ensemble du corps.

Leur camail fauve–rouge et leur poitrine claire contrastent nettement, les nuances sur le dos et les ailes rappellent celles du grain de blé (Froment) c'est à dire un coloris d'ensemble pas trop soutenu à l'inverse de celui de la poule Fauve.

En effet, les poules Fauves, correctement sélectionnées, doivent être d'un coloris assez soutenu et uniforme, ce qui est trop rarement le cas. Certaines d'entre elles se montrent plus claires, laissant à penser que peut-être, deux type de variétés fauves pourraient coexister chez la Marans, l'une qui serait plus marquée de rouge à l'image de ces coqs très uniformes et stables en coloris de plumage, l'autre d'un fauve plus clair mais qui se rencontre plus rarement.

Les erreurs de croisements ayant été fréquentes depuis des temps forts longs, peuvent expliquer les difficultés rencontrées actuellement pour trouver des poules Fauve correctement soutenues en couleur et conformes (le travail de sélection n'ayant jamais été suffisamment fait). Les éleveurs du Marans-Club de France se concertent afin de tenter de déterminer les gènes présents car, même si les Marans fauves sont enfin, nettement séparées des Marans Froment dans leur sélection, il n'est pas exclu qu'à l'intérieur de cette population de fauves il ne figure pas deux types génétiques différents de fauves...l'une, plus claire, qui pourrait être  récéssive de l'autre et qui, dans un tel cas, pourrait être plus correctement qualifiée de "Fauve à queue noire" (FAQN), quand l'autre serait presque une rouge.  Voici donc l'une hypothèse de travail pour le MCF des années 2010....

Les coqs Marans Fauve actuels sont relativement courants et correspondent globalement à ceux de la race New Hampshire en coloris encore que chez cette dernière, l'on recherche aujourd'hui des camails plus clairs, ce qui n'aide pas à bien comprendre la logique génétique de ce coloris bien compliqué. De tels coqs sont exposés régulièrement lors des différents Championnats ou les autres expositions, auxquels certains juges reprochent un excès de rouge. Rien ne précise cependant avec lequel des "fauves" génétiques nous avons affaire.

Par contre, les poules actuelles ne sont pas toujours très uniformes et semblent impures. Quelque fois elles paraissent être presque autant froment que fauve, telles des froment trop foncées. En tout état de cause, elles constituent une très bonne base de travail pour la variété Fauve dès lors que l'on se décide enfin à les croiser avec les coqs qui leur sont naturellement destinés, ce qui relève d'une initiative relativement récente. Ce travail prenant est donc loin d'être terminé.

Les poules Fauve avec plastrons et poitrines trop clairs doivent être écartées; l'uniformité d'un plumage fauve soutenu doit être recherché. Les coloris trop délavés sont à exclure, avec le moins de marbrages possible.

Les plumages trop foncés, de type rouge acajou sont aussi à exclure, encore qu'une sélection avec le type de coqs parmi les plus rouges s'avère judicieuse par ceux qui acceptent ce challenge...assez intelligent sans doute, génétiquement parlant.

 

EVITER LES CONFUSIONS AVEC LE COLORIS ROUGE :

Si la variété Fauve à queue noire n'est pas une Froment, elle n'est pas non plus une Rouge dans le sens "acajou".

Encore une fois, il convient d'admettre que ne pourraient être considérées comme Marans Rouge que des sujets qui présenteraient aussi bien pour le coq que pour la poule, un plumage très uniforme, très soutenu acajou y compris les camails et lancettes etc… (cas de la race Rhode-Island Red).

Ainsi les coqs Fauve à queue noire corrects, bien que de coloris soutenu, ne sont pas tout à fait uniformes mais au contraire nuancés. On parle ainsi de trois nuances principales chez la race New hamshire par exemple. En effet, les camails et lancettes notamment des coqs présentent une nuance dorée-cuivrée et sont légèrement flammées de noir et non pas rouge-acajou uniforme comme le définit le vrai "Rouge" génétique de la Rhode Island.

Par défaut d'une sélection sérieuse jusqu'alors, ainsi que par les croisements maladroits avec le coloris Froment, les sujets Fauve actuels semblent présenter des plumages forts variés chez les poules, allant de fauve clair uniforme à queue noire, jusqu'à fauve soutenu plus ou moins uniforme. La couleur paraît beaucoup mieux stabilisée chez les coqs alors que concernant les poules, les plumages paraissent varier entre le coloris Froment et le vrai coloris Fauve.

Pour autant, dans une basse-cour de l'Aisnes dont l'éleveur s'est spécialisé dans cette variété de Marans depuis environ 4 ans, les résultats semblent tout à fait concluants. En effet, les coloris deviennent réguliers et conformes, il n'existe plus de résurgence d'autres coloris impurs et les oeufs sont corrects. La réussite dépend de la spécialisation de la selection vers le seul Fauve à queue noire et les délais pour aboutir apparaissent très encourageants.

 

DESCRIPTION DU COQ FAUVE A QUEUE NOIRE :

 

DESCRIPTION DE LA POULE FAUVE A QUEUE NOIRE :

 

Voir aussi le standard officiel de la Marans: coloris Fauve à queue noire

LA MARANS FAUVE… C'EST:

  • un coloris génétique parmi les plus capricieux, notamment chez les poules. 
  • d'éternelles erreurs et confusions dont il faut mettre fin.
  • le défaut d'une sélection sérieuse, spécifique à la Fauve à queue noire.
  • une réelle insuffisance d'expériences menées sur la fixation du coloris.


Photo B.Rebouleau: Rustica sept.90

Variété Coucou-argenté
Variété Coucou-doré
Variété Noir-uni
Variété Noir-cuivré
Variété Froment
Variété Fauve à queue noire
Variété Blanche
Variété Herminée

Variété Noir-argenté
Variété Bleu-cuivré et Bleu-argenté
Variété Blanc sale (splash)
Variété Saumon-doré et Saumon-argenté

La Marans naine

adhérez au MCF

ACCUEIL

HAUT DE PAGE


© (copyright) MCF 2001/2010

all rights reserved