.

HOME PAGE   ALBO D'ORO
del MCF
  CONTATTACI   FORUM
  L'ASSOCIAZIONE   STATUTO DEL
MCF
  ADERIRE AL
MCF
 
DELEGATI E
AMMINISTRAZIONE
  CAMPIONATI   REGOLAMENTI   GLI ANELLI
  STANDARD DELLA
MARANS
  I DIFETTI   SILHOUETTE  
LE VARIETA'   L' UOVO   COLORAZIONE
DELLE UOVA
  GENETICA
  STORIA   DOCUMENTI   BOLLETTINI
UFFICIALI
 
SONDAGGI   ALBUM FOTOGRAFICO   PICCOLI
ANNUNCI
  PUBBLICAZIONI 
  SANITA'   IL LIBRO    VARIE
SULL'ALLEVAMENTO
 
F.A.Q   LA CITTA' DI
MARANS
  ALTRI SITI  

GLOSSARIO

  CARTA DEGLI
ALLEVATORI
  LISTA DEGLI
ALLEVATORI
     

Aggiornato domenica 11 giugno 2006 17:01

L' Influenza Aviaria

Salute animale

Agricultura

Sicurezza sanitaria

Vaccinazioni

Un bel ensemble de Marans de la  Variété Froment

Dal lato istituzionale, ecco il link indubbiamente più importante per informarsi al meglio sull'influenza aviaria.
Si tratta del sito aperta appositamente dallo stato francese sui rischi di pandemia:

http://www.grippeaviaire.gouv.fr/

 


In questa pagina comunichiamo:

Il contenuto dei due comunicati ministeriali relativi alla protezione
sanitaria dedeli uccelli allevati sul territorio francese,

I diversi links utili verso i principali siti che trattano di Sicurezza Sanitaria, Salute animale etc.

e le informazioni sull'influenza aviaria  del Ministero dell'Agricultura, attraverso i links seguenti:

http://www.agriculture.gouv.fr/spip/actualites_a5370.html

http://marans-club.club.fr/arrete.htm


 

Links verso i siti utili:

 
      Premier Ministre  
      Ministère de la Santé  
      Ministère de l'Agriculture et de la Pêche  
      Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA)  
      Institut national de veille sanitaire (INVS)  
      Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES)  
      Institut Pasteur  
      Centre d'information des viandes (CIV)  
      ProNaturA France  

 

      Organisation mondiale de la Santé animale (OIE)  
      Organisation mondiale de la Santé (OMS)  
      Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture ( FAO)  
      Le portail de l'Union européenne  

J.O n° 249 du 25 octobre 2005 page 16857
texte n° 31
Décrets, arrêtés, circulaires
Textes généraux
Ministère de l'agriculture et de la pêche
Arrêté du 24 octobre 2005 relatif à des mesures de protection des oiseaux
vis-à-vis de l'influenza aviaire

NOR: AGRG0502385A

Le ministre de l'agriculture et de la pêche,

Vu le titre II du livre II du code rural, notamment les articles L. 221-1, L. 221-11, L. 221-12, D. 223-22, R. 228-1 et R. 228-7 ;
Vu la décision 2005/734/CE de la Commission du 19 octobre 2005 modifiée arrêtant des mesures de biosécurité destinées à limiter le risque de transmission aux volailles et autres oiseaux captifs, par des oiseaux vivant à l'état sauvage, de l'influenza aviaire hautement pathogène causée par le sous-type H5N1 du virus influenza A et établissant un système de détection précoce dans les zones particulièrement exposées ;
Vu l'arrêté du 24 octobre 2005 pris pour l'application de l'article L. 221-1 du code rural ;
Vu l'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments en date du 21 octobre 2005, Arrête :

Article 1

Tout propriétaire ou détenteur d'oiseaux doit prendre les mesures nécessaires afin de prévenir tout contact direct ou indirect avec les oiseaux vivant à l'état sauvage.

Article 2

L'utilisation d'eaux de surface pour le nettoyage des bâtiments et des matériels d'élevage ainsi que pour l'abreuvement des oiseaux est interdite, à moins que cette eau n'ait été traitée pour assurer l'inactivation d'un éventuel virus.
Lorsqu'ils sont nécessaires pour des raisons de bien-être animal, les points d'eau extérieurs accessibles aux oiseaux doivent être protégés de façon qu'ils ne soient pas accessibles aux oiseaux sauvages.

Article 3

Dans les départements dont la liste figure en annexe, les oiseaux doivent être maintenus à l'intérieur de bâtiments fermés.Lorsque ce maintien n'est pas praticable, l'approvisionnement des oiseaux en aliments et en eau de boisson doit se faire à l'intérieur d'un bâtiment ou au moyen de distributeurs protégés de telle façon que les oiseaux sauvages ne puissent accéder à ces dispositifs ni les souiller. En outre, dans ce cas, le détenteur des oiseaux doit faire procéder à une visite par un vétérinaire sanitaire dans un délai d'un mois à compter de la publication du présent arrêté.

Article 4

Dans les autres départements, l'approvisionnement des oiseaux en aliments et en eau de boisson doit se faire à l'intérieur d'un bâtiment ou au moyen de distributeurs protégés de telle façon que les oiseaux sauvages ne puissent accéder à ces dispositifs ni les souiller.

Article 5

Tout rassemblement d'oiseaux, en particulier à l'occasion de foires, marchés, expositions, concours, est interdit. Toutefois, dans les départements autres que ceux figurant sur la liste annexée au présent arrêté, le préfet peut accorder une dérogation à cette interdiction, qui est subordonnée au respect de conditions sanitaires précisées par instruction du ministre chargé de l'agriculture.

Article 6

Les dispositions du présent arrêté sont applicables jusqu'au 1er décembre 2005.

Article 7

Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 24 octobre 2005.
Dominique Bussereau

A N N E X E
LISTE DES DÉPARTEMENTS MENTIONNÉS À L'ARTICLE 3


01 : Ain.10 : Aube.13 : Bouches-du-Rhône.17 : Charente-Maritime.2 B : Haute-Corse.30 : Gard.33 : Gironde.35 : Ille-et-Vilaine.36 : Indre.
40 : Landes.44 : Loire-Atlantique.50 : Manche.51 : Marne.52 : Haute-Marne.54 : Meurthe-et-Moselle.55 : Meuse.67 : Bas-Rhin.68 : Haut-Rhin.
76 : Seine-Maritime.80 : Somme.85 : Vendée.


J.O n° 278 du 30 novembre 2005 page 18537
texte n° 45
Décrets, arrêtés, circulaires
Textes généraux
Ministère de l'agriculture et de la pêche

Arrêté du 29 novembre 2005 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2005
relatif à des mesures de protection des oiseaux vis-à-vis de l'influenza aviaire

NOR: AGRG0502646A

Le ministre de l'agriculture et de la pêche,

Vu le titre II du livre II du code rural, notamment les articles L. 221-1, L. 221-11, L. 221-12, D. 223-22, R. 228-1 et R. 228-7 ;
Vu la décision 2005/734/CE de la Commission du 19 octobre 2005 modifiée arrêtant des mesures de biosécurité destinées à limiter le risque de transmission aux volailles et aux autres oiseaux captifs, par des oiseaux vivant à l'état sauvage, de l'influenza aviaire hautement pathogène causée par le sous-type H5N1 du virus influenza A et établissant un système de détection précoce dans les zones particulièrement exposées ;
Vu l'arrêté du 24 octobre 2005 pris pour l'application de l'article L. 221-1 du code rural ;
Vu l'arrêté du 24 octobre 2005 relatif à des mesures de protection des oiseaux vis-à-vis de l'influenza aviaire ;
Vu l'avis de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments en date du 21 octobre 2005, Arrête :
Article 1

L'article 6 de l'arrêté du 24 octobre 2005 susvisé est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. 6. - Les dispositions du présent arrêté sont applicables jusqu'au 31 mai 2006. »

Article 2

Le présent arrêté sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 29 novembre 2005.
Dominique Bussereau


 

D'AUTRES INFOS...

"Messieurs Chastang, président de la SCAF, Benaitier et Eglin ont rencontré le 14 décembre à Paris au Ministère de l'Agriculture, les collaborateurs du Ministre en charge du dossier de la grippe aviaire. Ils ont exposé les multiples difficultés rencontrées par les éleveurs et ont présenté les demandes suivantes : 1°) assouplissements de la réglementation pour une tenue facilitée de toutes les expositions, comme dans d'autres pays européens 2°) vaccination préventive des animaux de races d'élevages amateurs, parce qu'ils  n'entrent pas dans les circuits d'exportation de viande et représentent une biodiversité à sauvegarder. 3°) pas d'éliminination préventive des élevages ayant la malchance de se trouver dans les 10 km d'un élevage infecté ou suspect.   Le dernier point est déjà acquis, sauf expansion très rapide et incontrôlable de la maladie. Les autres demandes vont être soumises à l'autorité politique compétente. Les réponses devraient être très rapidement connues."

 


INFORMATIONS CONCERNANT LA
VACCINATION CONTRE LA GRIPPE AVIAIRE

 

M. GABACH, de ProNaturA France, me fait parvenir la traduction du texte hollandais ci joint.

Apparemment, l'Union européenne vient d'autoriser la vaccination préventive des animaux non destinés aux circuits commerciaux "viandes", dans certaines conditions.Il faut rester prudent, mais c'est plus qu'une bonne nouvelle, si elle est confirmée.

Cela veut dire que le travail de coordination mené par ProNaturA France avec les Belges, Hollandais, Danois et Allemands, qui ont tous envoyés massivement le même genre de lettre -type, que nous avions mis au point et affichée sur les sites internet, à la commission européenne et aux députés européens a eu une grande efficacité et les a convaincus d'autoriser la vaccination.Je sais de source sûre que ces institutions ont reçu plusieurs centaines de milliers de lettres et courriels. Cela les aura immanquablement sensibilisés et fait réfléchir.

Nous pouvons être très heureux, en France,  de l'effet de masse créé par l'existence de ProNaturA France qui a élaboré les lettres et permis aux adhérents de les envoyer en masse, avec l'aide des associations membres.C'est un deuxième grand succès pour ProNaturA France cette année après le colloque sur le bien-être animal où Messieurs DENIS et DIGARD ont mis à mal le rapport Antoine devant les députés.

Bien sûr, il ne faut pas crier victoire trop vite.Reste maintenant à convaincre les dirigeants français.Nous allons nous y employer, sachant que les députés et sénateurs ont tous reçu déjà un courrier.

Dernière information obtenue ce soir du pdt allemand des éleveurs de volailles : les Allemands ont obtenu l'autorisation de réaliser des expositions sous la seule contrainte d'un certificat vétérinaire de bonne santé de l'élevage. Nous allons demander la même chose.

Bien cordialement.

Jean Emmanuel EGLIN

 

EU Pro-vaccin                                                             01.12.05

Les arguments du Nederlandse Pluimvee Sociëteit pour la vaccination de nos volailles contre la grippe aviaire et le soulignement des risques réels du non-vaccination, ont obtenu du succès.

Les amendements, dans le temps apportée par Albert Jan Maat par rapport aux propositions pour une réglementation concernant la grippe aviaire, sont acceptée par la commission Européen de l’agriculture, et ensuite ce matin par le parlement Européen.

 

(Amendement 112)
Article 58, paragraphe 3 (nouveau)

 3. La commission permet les états membres d’utiliser, temporairement, la vaccination préventive, pour les zones et groupes à risques, dans la possibilité d’un situation international critique, au lieu de la claustration totale, sans que ceci causera des restrictions  du commerce communautaire.

Le Nederlandse pluimvee Sociëteit espère que ceci ouvrira la voie vers la vaccination de toutes les volailles.
Namens de Nederlandse Pluimvee Sociëteit,
Ing. J. Ringnalda
ringnalda@avicultura.net

 

Téléchargement du fichier:

Récapitulatif des vaccins et maladies des volailles


Retrouvez encore bien d'autres informations utiles
sur la grippe aviaire (dite aussi "influenza aviaire"), mesures d'hygiène, précautions,
interdictions etc. sur le site de Jean-Claude Périquet, Président de la F.F.V.
à l'adresse suivante:

http://perso.wanadoo.fr/volaillepoultry/peste.html


DESINFECTANT "HALAMID"

HALAMID pour ceux qui n'auraient pas eu la fiche technique est un désinfectant unique à large spectre d'action (bactéries, virus, champignons), non corrosif pour le matériel sans danger pour l'utilisateur (poudre ou dilué).
Sans danger pour l'ENVIRONNEMENT excellente stabilité au stockage pas de risque de résistance.
Efficace : Maladie Newcastle - Gumboro -bronchite infectieuse grippe aviaire + nombreuses bactéries.
Figure sur la liste des produits autorisés pour le nettoyage des matériaux au contact de denrées alimentaires etc etc.
Distributeur : Coopérative LE GOUESSANT 22402 LAMBALLE.
LIVRAISON POSSIBLE TOUTE LA FRANCE j+2après réception commande et règlement.
Seau plastique de 5 kg = 44.07 € ht port 10€ ht soit 64€67 TTC
SOIT 12€93 AU KG
Futs plastique de 25 kg = 168.35 € ht port 20€ ht soit 225€27 ttc
soit 9€01 au kg
Possibilité de grouper ce qui diminue les frais de port.
La coopérative LE GOUESSANT distribue également toute une gamme nutritionnelle : vitamines, oligos,désinfectants, traitement de l'eau en 250ml et en 5l. les fiches techniques me seront adressées mais vous pouvez les demander :
site internet
http://www.legouessant.fr... interlocuteur François CANCOIN
Coopérative LE GOUESSANT
Service vétérinaire
BP 228
22402 LAMBALLE Cedex
Tél : 02 96 30 72 53
Fax : 02 96 30 72 88
Maïl :
francois.cancoin@legouessant.fr
Il est bien entendu conseillé de se recommander du MCF.

Monsieur Rémi NICOLAS commercial de la Sté AKZO NOBEL Chemicals France me communique également comme distributeur éventuel dans le Nord mais en sac de 25kg ETS.LIENARD 470, Rue des Ajoncs La Crèche 59270 BAILLEUL.

HOME PAGE

FORUM

TUTTI I LINKS

© copyright MCF 1991/2006
all rights reserved